Étapes du traitement

étape 1

La première visite chez l’orthodontiste

Le premier rendez-vous avec un orthodontiste permet d’établir si un traitement orthodontique est justifié, d’évaluer le bon moment pour ce traitement et de déterminer le type de malocclusion constaté.
Au cours de cette première consultation, le praticien consultera votre questionnaire médical et pratiquera un examen clinique qui étudie le visage, la bouche, les rapports des mâchoires et des dents ainsi que les muscles et leur fonctionnement.
Cet examen clinique sera ensuite complété par des examens pour établir un bilan orthodontique.
A la suite de ce premier examen, le praticien pourra répondre à vos premières questions, vous expliquer les différentes options de traitement envisagées, les étapes du traitement orthodontique, les différents types d’appareils pouvant s’inscrire dans le plan de traitement, les formalités administratives, et le coût moyen d’un traitement.

étape 2

Bilan orthodontique

Le bilan orthodontique constituera un dossier complet comprenant :

  • Une radiographie panoramique
  • Une téléradiographie de profil
  • Des photographies du visage et des dents
  • La réalisation de moulages

Un bilan orthodontique sera réalisé pour établir un diagnostic de votre pathologie afin de définir :

  • Les objectifs thérapeutiques
  • Le type de traitement
  • Le plan de traitement
  • La durée du traitement
étape 3

Présentation du traitement orthodontique

A l’issue de ces examens, le plan de traitement vous est présenté et détaillé ainsi que la durée de traitement et la technique choisie qui pourra être mené à bien à l’aide d’appareils fixes ou mobiles. Des conseils d’hygiène et de traitement des éventuelles douleurs rencontrées pendant toute la durée du traitement d’Orthodontie vous seront prodigués.

Avant de débuter le traitement, il convient cependant d’être informé du fait que toute démarche médicale, odontologique, implique des contraintes, des limites et éventuellement des complications et des risques thérapeutiques, voire même des contre-indications. En étant informé et en coopérant parfaitement avec le praticien, ces derniers pourront être minimisés et vous serez à même d’obtenir ainsi les résultats thérapeutiques les meilleurs.

16 ans et moins
Un devis ainsi qu’une demande d’entente préalable seront établis pour l’adresser à votre caisse d’assurance maladie dans le cas où le patient bénéficie d’une prise en charge pour les enfants de 16 ans et moins.

Plus de 16 ans
Au delà de 16 ans ou chez l’adulte la Sécurité Sociale accepte un semestre non renouvelable si une préparation orthodontique est nécessaire en préalable à une intervention de chirurgie orthognatique. La présentation de certificat du chirurgien est alors demandée.

  • La durée du traitement :
    Contrainte majeure pour favoriser un traitement optimum.
  • Maintenir une santé dentaire :
    Effectuer un contrôle périodique des caries par votre chirurgien-dentiste.
  • Hygiène bucco-dentaire :
    Maintenir une hygiène rigoureuse pour prévenir des caries dentaires pendant le traitement.
  • Une alimentation contrôlée :
    Ni trop dur, ni trop collant, ni trop sucré.
  • Respecter les rendez-vous :
    Le contrôle du traitement doit être régulier et respecter une certaine périodicité pour le bonne évolution du traitement.
étape 4

Traitement orthodontique

Après l’analyse du bilan orthodontique, les options du traitement ont été définies ainsi que la technique à appliquer et le type d’appareillage prévu.
Les systèmes de force utilisés se modifiant continuellement au cours du traitement, ils doivent être contrôlés et éventuellement modifiés régulièrement :

  • toutes les 8 à 9 semaines pour les appareils amovibles.
  • toutes les 10 à 11 semaines pour les appareils fixes.
  • tous les 3 à 6 mois pendant les phases de surveillance.

Les mouvements ainsi réalisés sont lents, le traitement actif complet d’un enfant pouvant durer jusqu’à 36 mois (3 ans), parfois plus pour les cas « complexes ».

étape 5

La contention orthodontique

A la fin du traitement orthodontique, pour maintenir le résultat final et obtenir des résultats stables à long terme, afin d’empêcher toute récidive ultérieure, il est indispensable que la période de traitement orthodontique soit suivie d’une phase de maintien appelée période de contention orthodontique.

Cette période de contention varie, selon les patients, entre 1 an et la vie entière. Elle est souvent indispensable jusqu’à la fin de la croissance (environ 17 ans chez les filles et 18 ans chez les garçons).

On utilise généralement cette technique dans le cas d’une orthodontie vestibulaire et d’une orthodontie linguale.

DENTYLIS

Les centres dentaires Dentylis offrent un service d’accompagnement complet : des équipes dentaires pluridisciplinaires, des plateaux techniques de pointe et une prise en charge administrative complète.

NOS ACTUS

SUIVEZ NOUS

© Création par Marcomcity 
HAUT