News

mardi, 26 février 2019 / Publié dans Soins dentaires

Il n’y a pas d’âge pour porter un appareil dentaire. Même si les enfants et les jeunes sont ceux qui portent le plus souvent ce genre d’appareil, il n’y aucun règlement qui empêche les adultes d’en porter. Ces derniers sont aussi tout à fait libres de bénéficier de tous les avantages de cette technique qui permet de remettre les dents en place. D’autant plus qu’il existe dorénavant des appareils dentaires invisibles !

Les avantages de l’orthodontie adulte

Le traitement orthodontique peut être douloureux à certains moments, mais il s’agit la plupart du temps de douleurs mineures. Un mal plutôt nécessaire si l’on tient compte des avantages de l’orthodontie sur l’aspect esthétique des adultes ! En décidant de porter un appareil dentaire, on est assuré d’avoir des dents bien alignées, ainsi qu’un joli sourire. Par conséquent, le porteur appréciera plus son physique et aura plus confiance en lui. D’ailleurs, avoir un sourire éclatant donne l’image d’une meilleure santé dentaire, et améliore également la qualité de vie. Ce traitement stabilise la denture et réduit les maladies parodontales. Bien sûr, au début, il est bien normal de ressentir un peu de gêne au port de l’appareil : petites difficultés à manger ou à prononcer certains mots… mais, on s’y habitue rapidement et facilement.

Les traitements chez l’adulte

La durée d’un traitement orthodontique chez le patient adulte est un peu plus longue par rapport à celle des enfants. En fonction de chaque cas et de chaque objectif à atteindre, la séance peut durer de 3 à 30 mois. Plus on prend de l’âge, plus les dents deviennent fragiles et vulnérables ; et les tissus se modifient consécutivement. Étant donné qu’une fois à l’âge adulte il est assez difficile de réparer les éventuelles anomalies squelettiques, il pourrait être nécessaire d’opter pour la chirurgie. Donc le patient doit être hospitalisé et porter un appareil multi-attache qui est plus efficace et qui est plus adapté pour traiter les cas les plus complexes. La plupart du temps, les patients adultes exigent des appareils dentaires plus discrets. Ainsi, les attaches céramiques recouvertes de fibre de verre, les attaches céramiques fixées à l’arrière des dents (également connues sous l’appellation de technique linguale) et les gouttières transparentes sont les modèles privilégiés.

Dans tous les cas, avoir une bonne hygiène bucco-dentaire garantit la réussite du traitement orthodontique, et assure la santé globale des dents.

mardi, 26 février 2019 / Publié dans Soins dentaires

Aujourd’hui, les nouvelles technologies s’imposent aussi dans le milieu de la dentisterie. Il existe dorénavant des imprimantes 3D pour les dents. Des appareils révolutionnaires qui facilitent grandement le travail des dentistes et des prothésistes dentaires. Ce sont des solutions qui permettent à ces professionnels de la santé de se concentrer plus sur la qualité des soins procurés que sur les soucis relatifs à la production des outils nécessaires.

Imprimante 3D : ouverture à la numérisation du secteur de la dentisterie

La venue de l’imprimante 3D est une grande révolution qui permet aux dentistes et aux prothésistes dentaire d’être plus performants dans leur corps de métier. Il s’agit d’une numérisation fiable équipée de scanner intraoral leur permettant de disposer d’un fichier de la dentition de chaque patient en version 3D. Une solution qui facilite le suivi de la santé bucco-dentaire de ces derniers. Aussi, les prothésistes dentaires pourront fabriquer des dentiers faits sur-mesure en un rien de temps. La précision est au rendez-vous lors de l’impression des gabarits ainsi que des moulages d’études. La numérisation buccale via l’utilisation de l’imprimante 3D permet ainsi de passer moins de temps chez son dentiste, tout en faisant de grandes économies.

Les différentes sortes d’imprimantes 3D pour les dents

Les imprimantes 3D utilisées dans le secteur de la médecine dentaire doivent promettre le maximum de finesse. De cette manière, il est possible de faire l’impression des objets les plus petits qui puissent être tels que les dents. L’imprimante 3D SLA est un modèle d’imprimante à résine. Elle est la plus utilisée dans le domaine de la dentisterie pour profiter d’une précision optimale. Les imprimantes 3D qui profitent de la technologie FDM permettent quant à eux de réaliser des objets plus volumineux tels que la mâchoire.

mardi, 26 février 2019 / Publié dans Soins dentaires

Voilà une petite révolution qui soulagera sans doute les personnes qui éprouvent des gènes à porter des appareils d’orthodontie. Mis au point par Align Technology, une entreprise californienne, cet équipement offre des résultats assez surprenants pour un matériel qui a la particularité de ne pas contenir de métal. En plus du côté esthétique, cette spécificité offre aussi de nouvelles perspectives de traitement aux personnes qui présentent des allergies aux certains constituants métalliques présents dans les appareils d’orthodontie.

Ce nouveau type d’appareil d’orthodontie invisible a été nommé Invisalign par son constructeur

Il s’agit de gouttières transparentes faites exclusivement avec un matériau thermoplastique de type médical qui offre une résistance assez importante pour pouvoir guider l’alignement des dents. L’invisalign fonctionne selon le même principe que les appareils d’orthodontie traditionnel : à savoir déplacer les dents petit à petit en exerçant à certains points des pressions assez minimes. Le système est donc globalement le même, c’est juste l’apparence et le système de fabrication de l’appareil qui changent. Chaque dispositif est en effet conçu pour l’aspect spécifique du mauvais alignement des dents de chaque patient. Sa fabrication se base ainsi sur une technologie 3D qui va permettre de scanner la mâchoire du patient et de définir les différentes étapes de réalignement des dents.

La durée du traitement varie de 18 mois à 24 mois subdivisée en plusieurs séances de 15 jours pendant lequel il faudra changer de gouttière invisible à chaque début de séance. Cela représente ainsi entre 5 à 60 changements d’appareil durant tous le traitement. Bien que ce chiffre soit assez impressionnant, le tarif d’un traitement par le système Invisalign se rapproche sensiblement du prix des processus avec les appareils d’orthodontie traditionnels. Selon les cas, la facture s’élève ainsi entre 1800€ à 5500€, selon le type et l’ampleur des mouvements dentaire à effectuer pour l’alignement.

mardi, 27 février 2018 / Publié dans Orthodontie

Aujourd’hui, les nouvelles technologies s’imposent aussi dans le milieu de la dentisterie. Il existe dorénavant des imprimantes 3D pour les dents. Des appareils révolutionnaires qui facilitent grandement le travail des dentistes et des prothésistes dentaires. Ce sont des solutions qui permettent à ces professionnels de la santé de se concentrer plus sur la qualité des soins procurés que sur les soucis relatifs à la production des outils nécessaires.

Imprimante 3D : ouverture à la numérisation du secteur de la dentisterie

La venue de l’imprimante 3D est une grande révolution qui permet aux dentistes et aux prothésistes dentaire d’être plus performants dans leur corps de métier. Il s’agit d’une numérisation fiable équipée de scanner intraoral leur permettant de disposer d’un fichier de la dentition de chaque patient en version 3D. Une solution qui facilite le suivi de la santé bucco-dentaire de ces derniers. Aussi, les prothésistes dentaires pourront fabriquer des dentiers faits sur-mesure en un rien de temps. La précision est au rendez-vous lors de l’impression des gabarits ainsi que des moulages d’études. La numérisation buccale via l’utilisation de l’imprimante 3D permet ainsi de passer moins de temps chez son dentiste, tout en faisant de grandes économies.

Les différentes sortes d’imprimantes 3D pour les dents

Les imprimantes 3D utilisées dans le secteur de la médecine dentaire doivent promettre le maximum de finesse. De cette manière, il est possible de faire l’impression des objets les plus petits qui puissent être tels que les dents. L’imprimante 3D SLA est un modèle d’imprimante à résine. Elle est la plus utilisée dans le domaine de la dentisterie pour profiter d’une précision optimale. Les imprimantes 3D qui profitent de la technologie FDM permettent quant à eux de réaliser des objets plus volumineux tels que la mâchoire.

HAUT